Retrouvailles et chaine de solidarité pour Yohannes, orphelin, ami d’une jeune adoptée

Retrouvailles et chaine de solidarité pour Yohannes, orphelin, ami d’une jeune adoptée

Voici le témoignage chaleureux de Mr et Mme Stevenot, famille ERM et parrain ARM, et de leur fille Fleur.

Parmi tous les parents qui ont adopté un enfant de l’orphelinat géré par Nigist à Addis Abeba, beaucoup ont gardé un excellent souvenir de Yohannes, garçon discret, gentil et attentif, souriant et vif malgré sa séropositivité. Il est resté très présent dans le cœur et la mémoire de notre fille Fleur Dinknesh.

Recherchant à avoir des nouvelles, nous avons donc contacté Amanuel Abriham qui a rapidement appris que Yohannes vivait dans la rue depuis 10 mois et était déscolarisé. Les recherches nous ont tenu en haleine tout l’automne, et c’est peu avant Noël, que la détermination d’Amanuel a permis de le retrouver !

Un grand réseau de solidarité s’est tisé pour lui avec l’aide d’Amanuel en Ethiopie, de Caroline, de Laure, de Valérie, de plusieurs familles, d’ARM et d’ERM en France ! A Bahir Dar, c’est grâce aux forts liens d’affection de Juliette et de ses parents Hervé et Valérie Rémande avec sa famille d’Ethiopie qu’une solution a été trouvée : Maeza la maman biologique de Juliette a accepté de l’accueillir chez elle. Il retrouve ainsi un cocon familial, de l’affection et il est de nouveau scolarisé !

Il a retrouvé son sourire et se reconstruit doucement. Il ne cesse de remercier tout le monde ! Grâce à cette fraternité des familles éthiopiennes et françaises, il va pouvoir grandir sereinement ; il souhaite étudier l’astronomie qui le passionne !
C’est une histoire incroyable, un petit miracle rendu possible grâce à vous tous !

Yohannes avec Maeza
Yohannes avec son uniforme pour aller au lycée

Bonjour je m’appelle Fleur, je vais bientôt avoir 15 ans et je suis arrivée en France il y a presque 4 ans. En Ethiopie je vivais dans un orphelinat avec mon meilleur ami Yohannes, qui est devenu mon frère de cœur. J’ai tout partagé avec lui pendant 4 ans, les bons moments et même la misère.

Cela faisait 4 ans que je n’avais pas vu Yohannes et quand j’ai retrouvé ma mère biologique j’ai tout de suite voulu avoir des nouvelles de tout le monde, des gens qui se sont occupés de moi, de mes amis et de mon frère Yohannes. J’ai appris qu’il vivait dans la rue, ça m’a fait mal. Je n’ai pas supporté d’avoir une belle vie et que lui soit seul, abandonné dans la rue. C’était pour moi insupportable.

J’ai demandé à faire une recherche (merci maman et papa d’ailleurs) et c’est grâce à Amanuel que j’ai pu rechercher et retrouver mon frère. C’était un soir, je boudais et Amanuel a téléphoné. J’ai bondi de joie quand j’ai vu Yohannes en visio et que j’ai pu lui parler. Ensuite nous avons trouvé une solution pour lui.

Je remercie vraiment tous les gens qui l’aident et qui le parrainent, je remercie surtout mes parents qui ont été là et merci à Amanuel de l’avoir retrouvé. Merci à toi Caroline parce que je sais que tu t’es battue pour qu’il soit en sécurité.

Je remercie Juliette et sa maman Maeza qui accueille mon frère, le nourrit, l’habille et lui donne surtout un toit. Merci beaucoup ! Grace à vous tous, j’ai retrouvé mon frère, on se téléphone presque tous les jours et il va très bien, il est heureux et moi aussi !

Laisser un commentaire