Créée en 1990, pour améliorer les conditions de vie et d’éducation des enfants et ado en Ethiopie et au Burkina-Faso…

Ces parrainages sont assurés dans des régions où ARM a des correspondants locaux de confiance qui sont visités régulièrement par des membres de l’association…

3000 ans d’histoire, de traditions, de misère et de gloire. Un pays aux multiples contrastes, où cohabitent le dynamisme économique de la capitale dans un pays qui reste un des plus pauvres de la planète.

Une maison d’accueil pour enfant handicapés mentaux en Ethiopie pour changer le regard des familles et de la communauté locale.

Et aussi d’autres projets de développement.

Agir localement là-bas, agir localement ici et profiter des dynamiques locales, dynamiques et imaginatives.

Petit pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso, “Terre de l’Homme Intègre”, reste l’un des pays les plus pauvres de notre planète. Ancienne colonie française, le Burkina Faso est resté francophone.

Les nouvelles !

Nouvelles d’ARM – Je parraine.org : Octobre 2022

1-Des brebis pour des femmes en Ethiopie En 2015, un projet a été mis en place dans le village de Wocha visant à l’autonomisation des femmes en leur confiant une brebis pleine. Chaque femme dispose alors de 2 ans pour rembourser cette première brebis en vendant les agneaux par exemple. Pour chaque brebis “remboursée” une […]

0 commentaire

Nouvelles d’ARM – Jeparraine.org : Juillet 2022​

Comme annoncé lors de notre lettre annuelle en avril dernier, nous revenons vers vous pour vous donner quelques nouvelles. 1 – Voyage en Ethiopie en mai 2022 Il n’y avait pas eu de voyage en Ethiopie depuis février 2020 compte tenu de la crise sanitaire que l’on connait. Notre présidente a pu faire le voyage avec Elisabeth […]

0 commentaire

Toujours plus de déplacés au Burkina Faso

Le 19 juin dernier, des hommes armés ont surgi dans les communes de Nasséré, une des communes de la province du Bam au centre nord du Burkina, située à une vingtaine de kilomètres de Kongoussi, sur le tronçon Kongoussi-Kaya, et Biliga, un village de la dite commune. Ces hommes, pas forcément très nombreux mais lourdement […]

0 commentaire