Créée en 1990, à partir de l’organisme d’adoption « Les Enfants de Reine de Miséricorde » pour améliorer les conditions de vie et d’éducation des enfants et ado en Ethiopie et au Burkina-Faso…

Ces parrainages sont assurés dans des régions où ARM a des correspondants locaux de confiance qui sont visités régulièrement par des membres de l’association…

3000 ans d’histoire, de traditions, de misère et de gloire. Un pays aux multiples contrastes, où cohabitent le dynamisme économique de la capitale dans un pays qui reste un des plus pauvres de la planète.

Une maison d’accueil pour enfant handicapés mentaux en Ethiopie pour changer le regard des familles et de la communauté locale.

Et aussi d’autres projets de développement.

Agir localement là-bas, agir localement ici et profiter des dynamiques locales, dynamiques et imaginatives.

Petit pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso, “Terre de l’Homme Intègre”, reste l’un des pays les plus pauvres de notre planète. Ancienne colonie française, le Burkina Faso est resté francophone.

Les nouvelles !

Lettre ouverte aux donateurs et parrains ARM – Juin 2020

Nous avons lu avec attention trois articles récents de la revue “Causette” (Mai 2021) à charge contre ERM et ARM. Ces articles sont centrés sur des témoignages de jeunes adoptés qui ne peuvent que bouleverser le lecteur. Les rédacteurs les utilisent en discréditant l’oeuvre d’adoption ERM et l’association de parrainage ARM. Agir pour lutter contre […]

1 commentaire

La maison de Mena : les nouvelles !

Depuis 2016, ARM soutient la maison d’accueil de jour d’enfants handicapés mentaux créée par Barbara Okugbeni (Mena), spécialiste du handicap mental. La “Maison de Mena” est appelée aussi « One Heart Therapeutic Center ». Plusieurs membres du CA ARM suivent cette action : Pierre Fournel, Caroline Deschryver, Véronique Le Gars et Laure Foucaud. Actuellement 15 […]

0 commentaire

Un jeune adopté participe à l’accueil des enfants handicapés de Bahir Dar

Ulysse, 21 ans, s’est rendu en Ethiopie pour la troisième fois durant l’été 2019, il témoigne : « J’ai d’abord visité la vallée de l’Omo et ses tribus au sud de l’Ethiopie, puis je suis allé à Bahir Dar chez ma grande sœur biologique, au bord du lac Tana. Là, presque tous les jours, j’allais […]

0 commentaire