Créée en 1990, à partir de l’organisme d’adoption « Les Enfants de Reine de Miséricorde » pour améliorer les conditions de vie et d’éducation des enfants et ado en Ethiopie et au Burkina-Faso…

Ces parrainages sont assurés dans des régions où ARM a des correspondants locaux de confiance qui sont visités régulièrement par des membres de l’association…

3000 ans d’histoire, de traditions, de misère et de gloire. Un pays aux multiples contrastes, où cohabitent le dynamisme économique de la capitale dans un pays qui reste un des plus pauvres de la planète.

Une maison d’accueil pour enfant handicapés mentaux en Ethiopie pour changer le regard des familles et de la communauté locale.

Et aussi d’autres projets de développement.

Agir localement là-bas, agir localement ici et profiter des dynamiques locales, dynamiques et imaginatives.

Petit pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso, “Terre de l’Homme Intègre”, reste l’un des pays les plus pauvres de notre planète. Ancienne colonie française, le Burkina Faso est resté francophone.

Les nouvelles !

Course solidaire au profit des enfants d’Ethiopie

Le projet est né de 5 étudiantes de l’IUT de Techniques de commercialisation qui ont choisi de créer un projet solidaire dans le cadre de leur études et aux profits de Soleil Ethiopie. Jean-Louis et Elisabeth, ont orienté les filles vers moi (je suis passionné de courses à pied nature longues distances). Ensemble et avec […]

0 commentaire

Visite de la maison de Mena – Février 2019

Compte rendu de séjour par Laure Foucaud. J’ai pu séjourner dans la nouvelle maison OHTC, dite aussi maison de Mena, durant mon dernier séjour à Bahir Dar. L’installation, dans ce nouvel espace investi début janvier, n’est pas encore finalisée mais toute l’équipe s’y sent bien et connait déjà la quartier (la première maison s’y situait). […]

0 commentaire

Les parrainages dans le Kaffa – Février 2019

Le Kaffa est la région de Jimma et Bonga. Témoignage sur l’utilité des quatre internats autour de Bonga L’église catholique éthiopienne autour de Bonga est confrontée à la difficulté d’accès à l’éducation pour les jeunes filles en particulier dès le niveau « grade 9 » qui correspond à l’entrée en école supérieure ou niveau 3ème chez nous. […]

0 commentaire

Fermer le menu